Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:34

La majorité départementale vient d’approuver ce vendredi le plan départemental d’insertion 2010.

 

Nous estimons que ce plan de 6 millions d’euros n’est pas suffisant alors que le Département doit mettre en œuvre davantage de moyens pour la réinsertion d’environ 19 000 allocataires du RSA.

 

Aider les bénéficiaires du RSA à retrouver le chemin de l’emploi, c’est demander à se mobiliser fortement pour une approche globale des freins à l’insertion. C’est aussi traiter les difficultés liées à l’emploi proprement dit, c'est-à-dire évaluer les compétences, réorienter si besoin et former, c’est aussi remédier aux difficultés personnelles : manque de véhicule ou de permis, besoin de garde d’enfant, recherche d’un logement, problèmes de santé et d’accès aux soins.

 

Une politique départementale efficace de réinsertion doit être capable d’apporter une réponse à l’ensemble de ces difficultés.

 

Or, nous estimons que les actions proposées par le Conseil général sont trop timides. Seuls deux secteurs de formation, liés à la santé et au service à la personne sont disponibles, quand dans les Yvelines, d’autres secteurs manquent cruellement de main d’œuvre. Je pense à l’hôtellerie, la vente, le secteur du BTP, ou encore celui de la sécurité et du gardiennage.

 

Comme d’autres Conseils généraux franciliens ont mis en place leur propre politique de formation avec succès, le Département des Yvelines peut s’en inspirer pour former les bénéficiaires du RSA vers des secteurs en manque de salariés.

 

Le Conseil général se montre timoré quant à l’appréhension des bénéficiaires du RSA. Le plan départemental d’insertion ne propose pas une politique de réinsertion différenciée, adaptée aux problématiques particulières. Ainsi, il n’existe pas d’actions particulières en direction des bénéficiaires COTOREP, des mères de famille connaissant des problèmes de garde d’enfants, des jeunes ou des habitants des quartiers populaires, des gens du voyage sédentarisés.

 

Aussi, nous proposons la mise en place d’un plan de réinsertion adapté aux jeunes, issus ou non des quartiers populaires, qui comportera un fond de formation, un partenariat avec les missions locales et des campagnes d’information sur les filières sociales et techniques dans les quartiers populaires. Nous souhaitons que les bourses du secteur social leur soient prioritairement attribuées.

 

Nous proposons la mise en place d’un service de garde d’enfant 24h/24h afin que le besoin de garde d’enfant n’empêche personne de pouvoir travailler.

 

Nous demandons un plan d’accès à l’emploi des bénéficiaires du RSA reconnus comme travailleurs handicapés.

 

Enfin, nous réclamons l’élaboration d’un plan départemental d’accès aux soins afin de répondre efficacement à l’ensemble des besoins.

 

Pour le groupe socialiste et apparenté,

André SYLVESTRE,

Président

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche