Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 14:00

0BCAGJ5RMKCAK5LKA9CA35441VCAVA-A74MZ8NCANUITMUCAO0

 

 

Intervention de François Deligné lors de la séance pleinière du Conseil général du Vendredi 23 Novembre.

 

La ville de Guyancourt comptait jusqu’en mai 2012 deux centres de Protection Maternelle Infantile (PMI) et un centre de planification familial. Des travaux ayant du être réalisés dans le bâtiment qui les accueillait, j’ai proposé bien en amont de mettre à disposition du Conseil général d’autres locaux pour y accueillir ces deux services de proximité indispensables.


La municipalité s’est même engagée à réaliser les travaux d’aménagement nécessaires pour les adapter aux besoins des usagers et des professionnels. Non seulement la ville prenait en charge l’entretien des bâtiments mais elle acceptait également de prêter gracieusement  les locaux  au Conseil général - ce dernier ne devant régler que l’entretien des espaces intérieurs et le coût des fluides.


Une visite de ces locaux a été effectuée le 4 avril dernier par les médecins responsables, notamment celui des centres de planification familiale.

Or, aucune suite n’a été donnée à cette visite. J’ai donc envoyé un second courrier, le 29 juin 2012, également resté sans réponse. C’est pourquoi j’ai souhaité attirer l’attention du Président du CG, lors de la Commission permanente du 21 septembre 2012 (Montesson). Monsieur le Président, vous m’avez alors assuré que des études étaient en cours et qu’aucune décision n’avait encore été prise.

 

 

Vous imaginez donc ma surprise lorsque je découvre un courrier adressé par les services du département à des infirmières scolaires de Guyancourt, un courrier daté du 13 septembre, dans lequel la ville est rendue responsable de la fermeture du centre de planification. A aucun moment ne sont mentionnés les locaux définitifs et adaptés proposés par la commune.

De plus, ce courrier évoque un projet arrêté par le Conseil général, visant à créer un centre unique « dédié à la planification familiale sur le territoire de la ville nouvelle ». Nous ne serions donc plus dans une phase d’étude mais bien dans l’élaboration d’un projet déjà acté.

 

 

Cette attitude fragilise et met à mal les partenariats qui peuvent être noués entre nos collectivités.

Je voudrais réaffirmer l’importance de ces services de proximité. Leur fermeture pénaliserait en effet fortement les jeunes femmes habitant mon canton ou y étant scolarisées, ainsi que les étudiantes fréquentant l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines.


Vous l’avez compris, Monsieur le président, je suis en attente de réponses confirmant le maintien de ces structures. Mais ces réponses sont également attendues par les 63 000 habitants de mon canton, par les 15 000 étudiants et leurs associations, par les infirmières scolaires qui vous ont déjà écrit, sans compter évidemment mes collègues de Guyancourt et de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe des Elus de Gauche des Yvelines - dans prises de position
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche