Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 11:30

CONSEIL GENERAL, le Conseiller général Michel Vignier critique les choix de la majorité

 

Dans un communiqué, Michel Vignier, le conseiller général socialiste de canton de Meulan-Les Mureaux revient sur la séance de l’assemblée départementale du 16 avril et sur les choix politiques qui font, selon lui, la différence entre la droite et la gauche. En résumé Michel Vignier estime que les aides accordées aux très grosses entreprises qui font des milliards de chiffre d’affaire sont « inutiles » et qu’au regard des restrictions qu’opère le conseil général des Yvelines sur certaines actions sociales et aides aux communes, elles sont « indécentes ».


« Un rapport sur les finances des départements a été remis au Premier ministre la semaine dernière confirmant les transferts de charges de l’Etat non entièrement compensées touchant le handicap, le revenu de solidarité active, l’allocation personnalisée d’autonomie et aggravant les inégalités de financement des départements pour des charges qui devraient faire partie de la solidarité nationale. Le conseil général des Yvelines n’échappe pas à cette règle en répondant à l’explosion des demandes d’aide sociale obligatoire et en proposant un budget de restriction pour les Yvelinois et les communes », rappelle en préambule Michel Vignier.

 

Solidarité sélective
« Les choses sont bien présentées car les dispositifs d’aide aux communes sont maintenus. Mais il faut voir que les plafonds de subventions sont tous revus à la baisse, ce qui réduit d’autant les aides accordées. Pour le CEDOR, le dispositif d’aide à la construction de logements, la diminution est de 50 % », poursuit l’élu qui évoque aussi un certain nombre de coupes sombres dans les aides ne relevant pas directement des compétences du conseil général,mais qui permettaient de donner un coup de pouce aux familles en difficulté : « Cela a commencé par la suppression de la prime de Noël des enfants de chômeurs, puis il y a eu celle des subventions aux centres de loisirs et de vacances. Pour les dispositifs qui ont été maintenus, comme l’aide aux dépenses d’énergie, les critères d’attribution sont devenus tellement restrictifs que quasiment plus personne n’y a droit ».

 

« Face à ces mesures d’économie draconiennes », le groupe de gauche du département rappelle que la politique sociale est une compétence prioritaire du département « alors que les subventions attribuées aux entreprises internationales pour l’aide au développement et à la recherche ne sont ni prioritaires, ni obligatoires ».


Les conseillers généraux socialistes ne jettent cependant pas le bébé avec l’eau du bain. Ils approuvent l’aide du département à la création, à l’innovation, et à la recherche. « Cette aide doit se concentrer sur les PME/PMI yvelinoises qui en ont vraiment besoin pour l’équilibre de leur trésorerie et pour conduire à bien leurs projets. Mais à l’heure où la population de nos cantons rencontre de grosses difficultés est-il bien raisonnable d’attribuer 600 000 euros pour un projet de recherche qui sera développé avec ou sans l’aide du département, à une entreprise internationale qui fait plus de 3 milliards de chiffre d’affaires, qui n’a pas regardé à licencier et qui dit s’être stabilisé malgré la crise économique ? », s’interroge Michel Vignier, une allusion à la subvention versée à la société GKN Driveline SA de Carrières-sous-Poissy.

Pour les élus du PS, la majorité UMP du conseil général a une conception « sélective » de la solidarité.

 

Source : le Courrier de Mantes, le 5 mai 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe PS - dans articles de presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche