Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 12:05

Monsieur le Président,

Je vous remercie de me donner la parole.

La délibération que vous nous présentez aura des conséquences importantes et durables pour notre territoire.

Vous le savez, la réussite de l'OIN nécessite un travail en concertation avec les élus locaux, en lien avec les habitants, sauf à vouloir se mettre les uns et les autres à dos. Nous avons réaffirmé régulièrement notre exigence d'un travail commun.

Vous connaissez nos attentes : la protection de l'essentiel des surfaces agricoles à l'est de la Route Départementale 91, et notamment les terrains situés le long de cette voie. L'EPPS affirmait que rien ne se ferait sans les élus mais il n'en a pas tenu compte.

Mes chers collègues,

Accepteriez-vous, sans réagir, que dans votre commune, dans votre canton, l'avenir de plusieurs dizaines d'hectares soit décidé sans vous et imposé à votre population ? Cette carte est en contradiction avec les orientations du Plan Local d'Urbanisme de Guyancourt. Le conseil communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines a émis hier soir un avis défavorable à l'unanimité. Le conseil municipal de Guyancourt se prononcera dans le même sens mardi prochain. Mes collègues maires de la vallée de la Bièvres, et nombre d'entre vous, ont compris, et j'en suis touché, l'erreur qui consisterait à ne pas protéger les espaces agricoles de la Minière.

Répondre à nos attentes est possible.

La Loi du Grand Paris et le Schéma directeur de la Région Île-de-France établissent que ce sont au minimum 2 300 hectares qui doivent être protégés pour l’exploitation agricole sur le plateau de Saclay. Le SDRIF précise environ 200 hectares au nord-ouest de Toussus-le-Noble, donc à Guyancourt. Enfin de nombreuses incohérences entachent cette carte : des terrains déjà classés y figurent ; des terrains en l'Essonne sont intégrés dans les zones protégées contre l'avis des communes concernées

Mais nous ne sommes pas dupes.

Au début du mois, Monsieur le Préfet a diffusé un projet d'Arrêté de Zone d'Aménagement Différé de la Minière. Il couvre les territoires agricoles non protégés par l'EPPS. Tout ce qui ne sera pas protégé aujourd'hui vaudra demain intégration dans une ZAD et donc risque d'urbanisation.

Si l'assemblée départementale adopte un avis favorable, quelles que soient vos réserves, vous savez bien que l’État retiendra l'avis favorable et enterrera peu à peu les réserves. Ce serait signer un chèque en blanc à l'EPPS, sans aucune garantie pour des dizaines d'hectares !

Si, vous aussi, vous estimez que ce projet est imparfait et qu'il faut le modifier, vous devriez émettre, comme moi, un « avis défavorable » que nous réviserions si nos demandes étaient considérées.

Je vous remercie de votre attention.

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe des élus de gauche - dans discours et interventions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche