Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 14:24

Lors du Conseil Général du 12 avril dernier, deux délibérations concernant des subventions attribuées à Regievov et PCA ont été retirées de l’ordre du jour, sur demande du groupe des Elus de gauche, faute de précisions quant à la pertinence de ces attributions. Or, ce matin les mêmes délibérations ont été présentées à l’Assemblée départementale sans qu’aucune réponse n’ait été apportée.

 

Jean-Michel Gourdon, Conseiller général de Plaisir, a donc de nouveau affirmé les attentes du groupe des Elus de gauche, dans le domaine du soutien économique à la filière automobile. Le soutien du département doit, en effet, se porter exclusivement sur les PME/PMI et non sur les grands groupes pour qui ces aides ne représentent qu’une bouchée de pain.

 

Les élus s’étonnent également de la direction choisie par le département en matière de développement de l’emploi. En effet, malgré les 10 millions d’euros versés depuis le début de l’année 2009, aucune action n’a été menée en faveur de l’intégration des bénéficiaires du RSA, dont le département a pourtant la charge. Alors même que certaines collectivités font de l’intégration de ces personnes sans emploi, une condition sine qua non au versement de subventions économiques.

 

De plus, le groupe s’interroge sur les minces résultats obtenus en termes de création d’emploi, puisque seulement 85 promesses de création d’emploi ont été signées depuis mars 2009. Il serait donc temps que le département des Yvelines conditionne l’attribution de ces aides économiques à des critères ambitieux de création d’emploi et de reclassement des salariés, afin de créer une dynamique vertueuse dans le secteur automobile yvelinois. Ne l’oublions pas, ces subventions sont versées à des groupes industriels florissants à qui il reviendrait normalement d’investir dans leurs entreprises, d’autant plus qu’aucune mesure sociale n’est prise  à l’égard de leur salariés.

 

Force est donc de constater l’inadéquation de la politique économique du Département, généreuse à l’égard des grands industriels et des constructeurs automobiles, sans l’évaluation ni l’assurance des retombées de ces dotations sur l’emploi et le maintien de l’activité dans le département. Il serait, en revanche, beaucoup plus profitable de développer une politique soutenue et contrôlée en direction des PME-PMI qui dynamisent l’activité locale et génèrent de l’emploi.

 

En conséquence, les Conseillers généraux du groupe des Elus de gauche n’ont pas pris part au vote de ces deux délibérations.

 

André Sylvestre

Président du groupe

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche