Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 12:05

Après un an de mandat du Président Sarkozy, le bilan est déjà plus qu’alarmant dans de nombreux domaines, particulièrement en matière d’emploi.

L’actualité, nourrie des manifestations lycéennes et des grèves de fonctionnaires est le triste reflet d’une situation qui ne fait que s’aggraver.

A la rentrée 2008-2009, près de 300 postes d’enseignants seront ainsi supprimés dans les Yvelines, alors que les classes sont surchargées et que les établissements manquent déjà d’enseignants.

Malgré la mobilisation massive des professeurs, des parents et des élèves, soutenus par les élus socialistes yvelinois, le gouvernement campe sur ses positions et ne semble pas avoir conscience de la gravité de la situation.

 

L’avenir de la Fonction Publique dans son ensemble ne paraît guère plus réjouissant, après la publication d’un Livre Blanc le 17 avril dernier. Axées autour de six orientations stratégiques, nombre des quarante propositions formulées sont sujettes à controverse. Au delà de la suppression de 100 000 fonctionnaires d’ici à 2012, certaines, telle la révision du statut des contractuels, l’introduction d’une rémunération au mérite, ou la plus grande professionnalisation du recrutement, font planer le spectre d’une privatisation et d’une précarisation de la Fonction Publique.

 

Quant aux salariés du secteur privé, ils ne sont pas épargnés puisque leurs droits sont également mis à mal à travers les attaques portées au Code du Travail. La libéralisation du facteur travail s’est fortement accrue ces dernières années (heures supplémentaires qui viennent casser la durée légale du travail, multiplication des contrats précaires….).

 

Dans la poursuite d’une flexibilité toujours plus grande, la politique de Nicolas Sarkozy, illustrée par son fameux « travailler plus pour gagner plus », va sans doute continuer à aggraver une situation déjà critique. Outre la défiscalisation des heures supplémentaires, qui attaque un peu plus la durée légale du travail, la protection du salarié et de son emploi sont également remis en cause, notamment par la souplesse des modalités de rupture du contrat de travail et par les atteintes portées aux mécanismes de défense collectifs des travailleurs (droit de grève, prudhommes, …).

 

Cette politique est ainsi clairement irresponsable dans le contexte économique et social actuel, et la vague de réformes amorcées par le gouvernement risque fort de rendre dramatique une situation déjà complexe pour beaucoup de nos concitoyens.

 

André SYLVESTRE 
Le Président du Groupe,
Conseiller Général des Yvelines
 

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe PS - dans éditoriaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche