Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 14:25

Monsieur le Président, Cher Alain, Chers Collègues,

Notre assemblée, presque au complet, se réunit aujourd’hui pour se livrer à une séance du Conseil général toute particulière. Hier, Monsieur le Président, vous avez remis votre démission de la présidence de ce conseil après 5 années au service de notre département et, conformément au règlement, nous devons, ce matin, élire un nouveau Président, pour à peine un an.

Il n’aura échappé à personne que le prochain renouvellement des Conseillers généraux est prévu au mois de mars de l’année prochaine… Vous comprendrez alors que nous sommes quelques peu surpris que cette échéance soit avancée d’une année. Puis-je vous susurrer la question qui brûle les lèvres de chacun d’entre nous : « Pourquoi une telle précipitation ? » !!!

Nous sommes d’autant plus sidérés, Monsieur le Président, que lors de la séance de juillet 2013, à l’interpellation de notre groupe, qui faisait suite aux rumeurs qui couraient, de ça de là sur l’éventualité de votre départ anticipé, vous avez précisément déclaré (ce sont vos mots) : « j’entends présider cette assemblée, qui m’a fait confiance, jusqu’au mois de mars 2015 ». Nous avions pris acte de votre engagement, engagement que vous avez d’ailleurs réitéré dans la presse.

Pourquoi ce revirement soudain? Qu’il y a –t-il derrière cette manœuvre précipitée ? Ce passage en force ne masquerait-il pas des stratégies qui n’ont rien à voir avec l’intérêt du Département ?

Au regard de cette procédure singulière, le groupe des élus de gauche s’est interrogé sur l’opportunité ou non de présenter un candidat pour cette élection qui s’apparente davantage à une révolution de palais qu’à un véritable exercice démocratique.

Si nous avons finalement choisi de vous présenter ma candidature, c’est pour vous exprimer dans cette enceinte et à l’adresse des Yvelinois, qui s’interrogent tout autant sur la manière et les finalités de cette élection provoquée, notre conception de la démocratie et de l’exercice d’un mandat.

Nous regrettons que la confiance que vous aviez scellée entre les édiles ici présents et tous les habitants du département, en prenant les rênes de la collectivité, soit soudainement rompue sous les pressions partisanes et politiciennes. Nous avions, c’est vrai, des désaccords politiques, parfois profonds, sur divers dossiers. Néanmoins, nous reconnaissons que malgré certains choix discutables en termes de priorités, et nous continuerons à nous battre par exemple pour que les dépenses de solidarité ne soient pas sacrifiées pour maintenir d’autres postes moins utiles, vous avez, tout au long de ces cinq années, travaillé dans un esprit d’ouverture avec la volonté d’être constructif et dans le respect des uns et des autres. C’est pourquoi, renoncer en cours de route à poursuivre le travail mené jusqu’à l’achèvement de votre mandature n’est, de notre point de vue, pas fondé. Le sens que je voudrai donner, au nom de notre groupe, à ma candidature, c’est de dénoncer la manœuvre derrière ce renoncement.

C’est ce sens des responsabilités qui doit guider la mission que les électeurs nous ont confiée. Et c’est ce même sens des responsabilités qui devra nous guider au moment du choix que nous allons donc devoir faire dans quelques instants, étant entendu que pour notre groupe, responsabilité rime avec clarté.

Chers Collègues, Monsieur le Président, j’appelle, sans illusion mais avec détermination, chacun à s’affranchir des étiquettes politiques et à voter en son âme et conscience dans l’intérêt des Yvelinois et dans le respect de la vie démocratique de notre pays.

Le Président du Groupe de Gauche,

André SYLVESTRE

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe des Elus de Gauche des Yvelines
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche