Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 17:20

Lors du conseil général du 27 septembre, la majorité départementale a soumis à l’assemblée une délibération attribuant 200 000€ à l’association « Les amis de la collégiale de Poissy », présidée par le curé Eric Courtois, pour l’organisation de diverses manifestations en 2014 autour d’un son et lumière en hommage à Saint-Louis.


Le groupe de gauche s’est unanimement prononcé contre cette subvention éminemment
exceptionnelle. Nous avons dans l’hémicycle exposé tous nos points de désaccord avec ce financement conséquent pour la collectivité, après avoir attentivement examiné le cahier des charges de ce « son et lumière ». Plusieurs aspects de ce spectacle, en particulier le caractère religieux, nous ont paru incompatibles avec des financements publics.


Le contenu des manifestations, à connotation prosélyte, s’apparente d’avantage à des festivités cultuelles que culturelles. L’accent est mis sur les aspects religieux du personnage « Louis IX » plutôt que sur sa dimension historique et politique. Le spectacle est agrémenté de prières et de messes jusqu’à s’élargir à des pèlerinages, loin du « tourisme et du patrimoine » invoqués par la majorité départementale.

Si nous contestons le bien-fondé de ce soutien financier, qui représente tout de même 1/3 des investissements de ces festivités, c’est aussi parce qu’il intervient dans un contexte où, mois après mois, le Conseil général taille dans tous les postes du social à la culture en passant par le sport et cela même s’il s’agit de ses dépenses réglementaires.


Cette subvention n’est pas opportune d’autant qu’elle ne s’inscrit pas dans le cadre légal de notre république et de ses valeurs intrinsèques de laïcité. Au regard de la loi de 1905 de séparation entre l’Eglise et L’Etat, cette convention, signée entre le département et le curé de Poissy, s’aventure à supporter un contentieux devant les tribunaux.


Il ne s’agit pas de nier l’aspect culturel et historique de certains événements religieux mais de défendre un principe fondamental de notre démocratie, en ces temps où l’intégrisme et le communautarisme défient nos valeurs républicaines de laïcité. La liberté de culte et la neutralité des institutions publiques vis à vis de toutes les religions ne sont, de notre point de vue, pas négociables.


André SYLVESTRE
Président du groupe des Conseillers généraux de gauche
Département des Yvelines

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe des Elus de Gauche des Yvelines
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Groupe des élus de gauche des Yvelines
  • : Blog d'expression politique des élus socialistes, communistes et écologistes du Conseil général des Yvelines
  • Contact

Recherche